Qui est Clément de COVOIT’ICI ?

Si vous avez rejoint notre chouette communauté (on l’espère !), vous n’avez pas pu passer à côté de Clément, Monsieur Utilisateurs pour COVOIT’ICI, le service public de covoiturage du quotidien ! Découvrez vite son interview ! Il nous dit (presque) tout de lui ! 🙂 

Bonjour Clément, peux-tu te présenter ?
Normand de coeur, grenoblois durant la majorité de ma vie, j’ai exploré le monde pendant les 10 dernières années avant de poser mes valises à Paris il y a un peu plus d’un an.

Quel a été ton parcours avant d’arriver chez COVOIT’ICI ?
J’ai essayé d’accumuler autant d’expériences diverses que possibles à la sortie de mes études : de la supply chain chez Hewlett-Packard aux ventes pour un industriel coréen au marketing mondial d’un fournisseur de services informatiques américain en pointe au niveau mondial. Bien que j’ai un profil académique très orienté chiffres, la majorité de ma carrière professionnelle s’est faite au contact de clients et utilisateurs : expliquer au mieux l’intérêt d’une nouvelle solution, étudier conjointement les meilleures options, et enfin et surtout s’assurer que chaque personne tire le meilleur parti de ce qu’elle a acheté.

Comment as-tu connu COVOIT’ICI ?
À mon retour en France, j’ai recherché les initiatives ayant le potentiel d’avoir un fort impact environnemental. Et j’ai tout de suite été séduit par COVOIT’ICI (ndlr : développé par la start-up ecov et des collectivités). Les difficultés de transport résonnaient fortement en moi après mes voyages : il n’est pas normal qu’aujourd’hui il soit plus facile de se déplacer sans voiture au fin fonds de la Bolivie qu’à moins de 2h de Paris ; et je ne parle même pas des régions françaises les plus reculées.

Qu’est-ce que tu aimes dans le covoiturage local ?
Le potentiel me fait rêver : vous imaginez si on pouvait voyager en toute simplicité, quand l’on veut, aussi bien dans les zones urbaines que rurales, sans avoir besoin de posséder sa propre voiture ? Et ce qui n’arrête toujours pas de me surprendre ce sont les rencontres : une discussion passionnée avec un plongeur aguerri un jour, un autre jour un échange très intéressant avec un sapeur-pompier d’Osny. Le covoiturage réserve de bonnes surprises !

Quel est ton rôle chez COVOIT’ICI ? Peux-tu nous donner une journée type ?
Je suis là avant tout pour aider toute personne souhaitant covoiturer à utiliser le service COVOIT’ICI : répondre aux questions sur le service, aider à insérer cette nouvelle pratique dans leur mobilité quotidienne, accompagner les premiers essais.
Et comme je travaille pour la start-up ecov qui développe ce service, mon rôle ne s’arrête pas là : je participe également à la communication et à l’amélioration du service, en essayant toujours de me faire la voix des utilisateurs.

Ton meilleur souvenir ? Une anecdote sympa à nous raconter ?
Il y en aurait beaucoup ! Comme ce jour où ce camion frigorifique s’est arrêté pour m’emmener en covoiturage… mais celle dont je suis le plus fier, c’était un jour de grève SNCF à la gare des Mureaux. Des dizaines de personnes se retrouvent bloquées à attendre le prochain train qui arrive dans 2h… C’était le début de COVOIT’ICI, je venais juste d’arriver également, l’heure de pointe était déjà passée. Et puis une personne arrive avec un besoin critique de se rendre à la Défense. Elle habite Les Mureaux, est femme de ménage et ne peut pas être en retard. Nous lançons une demande de covoiturage, en appelons à la solidarité des conducteurs à proximité et en à peine 5 minutes une grosse berline s’arrête, un monsieur en cravate ouvre la porte puis repart aussi vite avec notre passagère. 2 personnes qui allaient au même endroit, mais n’habitaient pas dans la même commune, n’avaient aucune chance de se rencontrer par ailleurs, ont pu tout simplement partager la route grâce à COVOIT’ICI. Simple au final mais c’est pour ça que je suis là.

As-tu un conseil à donner aux conducteurs et/ou passagers COVOIT’ICI ?
C’est encore le tout début de l’aventure. Nous ferons notre possible pour vous aider, nous voulons entendre vos besoins, votre avis sur le service, quand ça se passe bien ou surtout lorsque vous rencontrez un problème. C’est très important pour nous permettre de créer le service que vous avez envie d’utiliser. Appelez-nous, envoyez un email, un petit message sur le chat du site internet, une lettre… ce qui vous est le plus naturel !

Que dis-tu à une personne qui hésiterait (encore) à utiliser COVOIT’ICI ?
Lors de mon dernier trajet pour me rendre de Paris jusqu’à Marines :

  • Gare de Pontoise > centre commercial d’Osny en bus = 5 Km ; 20 minutes d’attente + 45 minutes de trajet…
  • Osny > Marines avec COVOIT’ICI => 15 km ; 10 min d’attente + 15 min de trajet alternative

Si vous voulez améliorer les transports dans le Vexin, inscrivez-vous, proposez vos sièges libres, faites un trajet en tant que passager. Il ne tient qu’à chacun de nous de contribuer à développer le covoiturage au quotidien.

À part le covoiturage, qu’aimes-tu faire dans la vie ?
Explorer un récif coralien en plongée, randonner sur les hauts plateaux du Vercors, pagayer sur une rivière amazonienne, ou tout simplement m’asseoir pour contempler l’océan… tant que la nature m’entoure, tout va bien 🙂

Envie de papoter avec Clément ? Posez-lui toutes vos questions en commentaires, sur la page facebook, par email, par téléphone au 01 79 73 89 73 ou en live tchat!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s