L’éco-conduite en mai, je m’y mets

« L’éco-conduite ? Késako ? »

C’est la question qu’on s’est posée au bureau quand Thomas, l’écolo de la boîte, nous en a parlé. En fait, c’est assez simple, l’éco-conduite, ce sont toutes les petites techniques pour faire baisser sa consommation d’essence, parce que mine de rien, un plein ça fait mal au porte-monnaie, et pour l’environnement ce n’est pas top non plus.

Voici donc quelques conseils de Thomas pour réduire nos dépenses et émissions de CO2.

Telle Ariane 5 : augmenter l’aérodynamisme de votre bolide !

Retirer les barres de toit ou porte-skis qu’on laisse sur notre voiture et qui la ralentisse, limite son aérodynamisme et font augmenter la consommation d’essence.

D’ailleurs, sur la route des vacances, si vous avez le choix, optez pour la remorque à l’arrière de la voiture plutôt que le coffre de toit qui fera augmenter votre consommation de carburant de 5 % s’il est vide ou 17 % s’il est plein.

La pression des pneus joue également un rôle important dans la consommation de carburant. Moins vos pneus sont gonflés, plus la surface de contact augmente et donc augmente la résistance au roulement. Le moteur doit donc fournir plus d’énergie pour faire avancer votre voiture. Conseil donc : gonfler vos pneus au niveau maximum indiqué par le fabriquant (en plus c’est beaucoup plus sécurisé 😉 )

Au régime !

Videz votre coffre et toutes ces petites choses qui encombrent votre voiture et la rende plus lourde à traîner pour le moteur. Le sac de sport abandonné, les packs d’eau des dernières courses ou les vieux classeurs plein de dossiers oubliés au fond du coffre, c’est du poids en plus à tracter pour votre moteur et donc plus de consommation d’essence !

Attention à l’œuf sur la pédale !

egg

Conduisez comme si vous aviez un œuf coincé entre la semelle de votre chaussure et le haut de votre pédale d’accélérateur. Si vous écrasez la pédale entre chaque feu rouge : vous avez une belle omelette sous vos chaussures, pareil pour un freinage brusque ; vous lâchez rapidement l’accélérateur pour le frein  et catastrophe, votre œuf tombe sur le tapis de sol ! Plus sérieusement, il s’agit évidemment d’une métaphore mais qui illustre bien la manière dont il faut ménager ses accélérations et freinages. Chaque geste brusque : freinage fort ou accélération violente augmente la consommation de votre véhicule. Tout est dans la douceur et l’anticipation.

Cas pratique

feu vert

Les feux rouges sont nos amis !

Entre deux feux rouges, vous pouvez vous entraîner à accélérer progressivement jusqu’à ce que le feu suivant soit vert. Au fond vous ne perdez pas de temps et vous économisez un freinage, un débrayage et de l’essence !

Zen attitude dans les bouchons

traffic

Tout comme entre deux feux rouges, quand ça bouchonne sur les routes, keep cool ! Plutôt que de coller la voiture de devant, en accélérant avec elle et freinant avec elle, vous pouvez la laisser avancer un peu et la suivre à une vitesse basse mais constante. Vous roulez en fait à la vitesse moyenne du conducteur devant vous, ce qui revient en termes de temps gagné exactement au même mais pas en consommation ! Votre plus gros challenge, c’est résister à la pression de Monsieur Pressé qui vous colle derrière et pense gagner 1 quart d’heure en changeant 3 fois de file 😉

Clim ou pas clim, telle est la question !

clim3

La clim c’est le maaaaaaaal. En fait non pas tout à fait ! C’est vrai que la climatisation dans les véhicules consomme énormément, mais il est possible de l’utiliser intelligemment. À moins de 70km/h, une fenêtre ouverte fait aussi bien le travail que la clim à moindre coût. Mais dès que l’on accélère, l’ouverture des fenêtres va entraîner un surcroît de consommation car cela limite l’aérodynamisme du véhicule et le ralenti. Donc au-delà de 70km/h, une clim (pas trop fraîche) sera donc moins gourmande en énergie !

Rouler à la bonne vitesse

Ça veut dire rouler moins vite… oui ça d’accord on le sait tous ! En roulant à 150 km/h au lieu de 130 km/h, vous ne gagnerez que 6 minutes sur 100 km parcourus et alors que la consommation de carburant elle, explose (50% de carburant en plus en roulant à 120 km/h plutôt qu’à 90 km/h).

Mais ce qu’on voulait vous dire ici c’est de rouler avec le bon rapport de vitesse, c’est-à-dire passer dès que possible la 4ème et la 5ème. Vous ne risquez pas de caler si votre voiture est lancée (on ne cale pas dans une descente avec le frein moteur !) et vous réduisez de beaucoup votre conso de carburant. Sachez qu’à 50 km/h, rouler en 5ème plutôt qu’en 3ème permet de gagner entre 20 et 25% sur la consommation. Dès 2000 – 2 500 tours on peut passer à la vitesse supérieure.

En revanche à ne pas tester : rouler au point mort !!! D’abord ça n’économise pas d’essence car le moteur consomme pour ne pas caler et en plus c’est dangereux ! Il vaut mieux utiliser le frein moteur pour ralentir, là, le moteur est entrainé par les roues donc ne peut pas caler et il n’injecte pas de carburant car vous utilisez l’énergie cinétique de la voiture pour avancer… Oh le gros mot ! Ça veut juste dire que vous utilisez la vitesse déjà prise de la voiture pour avancer. Donc pas de consommation de carburant !

À l’arrêt, mon moteur aussi se met en pause

Toujours la même question qui revient : « à partir de quand faut-il couper le moteur quand je suis à l’arrêt » car redémarrer un moteur consomme aussi ! Le constructeur américain Ford nous donne la réponse : 30 secondes ! Alors comme en Europe nos voitures sont de plus faibles cylindrés, on peut pousser jusqu’à 1 minute… mais en ville, pour ne pas gazer les voisins, on vous conseille quand même de faire moins 😉.

Avec toutes ces infos, on espère que vous allez diviser par deux votre consommation de carburant. Faites vos calculs et dites-nous lesquels de ces conseils vous ont été les plus utiles !

Et surtout n’oubliez pas, la plus durable des conduites, c’est quand, au lieu de prendre deux voitures, on n’en prend qu’une et on covoiture… Et ça avec COVOIT’ICI c’est facile ! 😉

 

 

One thought on “L’éco-conduite en mai, je m’y mets

  1. Super conseils pour gagner le point « conduite économique et respectueuse de l’environnement » quand je passerai mon examen de conduite. Merci Caroline 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s